5 balades incontournables dans les Alpes

Bouger, Featured Homepage, Randonnée

balade dans les alpes randonnée

S’étirant sur 9 départements français avant de traverser, entre autres, la Suisse et l’Italie jusqu’en Slovénie, les Alpes fascinent par leur beauté spectaculaire. Pour profiter de leurs paysages à couper le souffle, découvrez 5 itinéraires repérés sur notre territoire.

Le lac et le col de Fenestre, dans les Alpes-Maritimes

Où ? dans le parc national du Mercantour

Durée : 3 heures aller/retour

Dénivelé : 370 m pour le lac de Fenestre, 570 m pour le lac et le col de Fenestre

Difficulté : facile pour le lac, moyen pour le col

Accès : par le parking du refuge et du sanctuaire de la Madone de Fenestre (à 1903 m d’altitude), à environ 12 km de Saint-Martin-Vésubie

randonnée alpes mercantour

En bref : au départ de la balise 357 (1 903 m), on emprunte la large piste empierrée derrière le refuge de la Madone de Fenestre. La balade se poursuit à droite au niveau de la balise 368 (2070 m. On gagne le lac de Fenestre (2 266 m) après avoir franchi un petit torrent, traversé des pelouses puis des passages plus minéraux. Le sentier qui longe le lac permet d’accéder au col de Fenestre (2 474 m). Le retour s’effectue par le même itinéraire.

Proposée dans le guide Mercantour – Alpes du Sud de Patrick Mérienne, cette balade permet de découvrir le vallon verdoyant de la Madone de Fenestre en passant par le lac de Fenestre (2 266 m), le col de Fenestre (2 474 m) et le Pas des Ladres (2 448 m). Durant le parcours, les marcheurs ont de grandes chances de croiser des bouquetins, des chamois ou des marmottes. À l’arrivée au col de Fenestre, un magnifique panorama s’étend sur la vallée du Gesso en Italie.

chamoix alpes

Le lac Lauvitel, en Isère

Où ? dans le parc national des Écrins

Durée : 3 heures aller/retour

Dénivelé : 550 m

Difficulté : facile

Accès :  5 km après Bourg d’Oisans, on prend la direction de Venosc à droite, puis de La Danchère. Le départ se fait au parking à gauche à l’entrée du village.

lac randonnée

En bref : de La Danchère (989 m), un sentier balisé part en direction du Lauvitel. Au bout de 500 m, on traverse le ruisseau par une passerelle, en empruntant le sentier de la Rousse à droite, ou celui des Selles à gauche (plus raide, mais plus ombragé). La distance est sensiblement la même. Le lac se situe à 1530 m d’altitude. Au retour, on peut prendre le même sentier, ou l’autre si l’on veut faire la boucle.

Cette jolie balade, dont l’itinéraire est notamment décrit dans l’ouvrage Lacs de l’Isère, 110 promenades et randonnées vers les lacs de montagne de Roger Hémon, est extrêmement prisée. Elle permet en effet d’accéder au lac le plus grand et le plus profond du parc national des Écrins. Lorsqu’il fait chaud, certains randonneurs n’hésitent pas à se baigner dans le lac (« lau vitel » en patois).

Le lac Miroir et le lac Sainte Anne, dans les Hautes-Alpes

Où ? dans le parc régional du Queyras

Durée : 5 heures aller/retour

Dénivelé : 723 m

Difficulté : difficile

Accès : à Ceillac, on emprunte la D60 en direction de la vallée du Mélezet, jusqu’au parking du Mélezet (1690 m), face au chalet de la caisse des remontées mécaniques. 

randonnée alpes balades

En bref : au départ du parking, on traverse le torrent sur une passerelle. Au croisement au-dessus du parking, on prend à droite le sentier qui grimpe en lacets, en suivant le panneau indicateur « lac Miroir, lac Sainte-Anne, col Girardin – GR 5 » dans la forêt. Après une montée très raide, on arrive à un replat où l’on traverse le ruisseau de la Pisse par une passerelle. L’ascension est ensuite plus douce jusqu’au magnifique lac Miroir (2214 m), dans lequel les sommets se reflètent parfaitement. La balade se poursuit vers la gauche du lac en direction du lac Sainte-Anne. Le sentier, qui rejoint des pistes de ski, mène au lac Sainte-Anne. Le retour s’effectue par le même itinéraire. 

Situé à 2 215 mètres d’altitude au cœur du parc régional du Queyras dans les Hautes-Alpes, le lac Miroir (aussi appelé lac des Prés Soubeyrand) présente un cadre enchanteur, entouré d’une nature verdoyante et fréquenté notamment par les marmottes. Niché au pied du pic de la Fonct Sancte (3385 m d’altitude), le lac Sainte-Anne offre un décor plus minéral.

Les cinq lacs, en Savoie

Où ? dans le massif du Beaufortain

Durée : 4 heures aller/retour

Dénivelé : 1640 m

Difficulté : moyenne

Accès : à Bourg-Saint-Maurice, on suit la D 902 en direction du Cormet de Roselend jusqu’à la bifurcation des Échines. Après les Échines Dessus, une piste étroite non goudronnée d’environ 7 km, où il est difficile de se croiser, mène jusqu’au parking de Plan Pezet (1850 m), sous le fort de la Platte.

savoie randonnée

En bref : du parking, on poursuit la piste jusqu’au fort et, en tournant le dos au bâtiment, on emprunte un sentier dont la pente est très raide. Arrivé en haut, le chemin se transforme à droite en un sentier qui traverse les alpages jusqu’au col de la Forclaz. On descend alors dans le vallon pour traverser le ruisseau à gué, avant de reprendre la montée pour atteindre le lac Esola (2 315 m), le premier des cinq lacs, à droite en contrebas du sentier. Les trois lacs suivants se succèdent en enfilade : le lac Riondet (2 471 m), le lac Cornu (2 457 m) et le lac Verdet (2 465 m). On grimpe ensuite une dernière fois pour atteindre le cinquième et dernier lac, le lac Noir (2 532 m). Le retour se fait par le même itinéraire.

Cette splendide randonnée permet de découvrir 5 lacs d’origine glaciaire, le lac Esola (2315 m), le lac Riondet (2471 m), le lac Cornu (2457 m), le lac Verdet (2465 m) et le lac Noir (2532 m), également appelés lacs de la Forclaz. Son itinéraire détaillé est notamment décrit dans le guide Savoie : 110 randonnées à pied et à VTT, de Jean-Marc Lamory. Chaque lac offre un paysage différent, mais tout aussi enchanteur, entre les eaux aux reflets émeraude et les sommets enneigés alentour.

Le lac de Peyre et le col de Balafrasse, en Haute-Savoie

Où ? dans la chaîne des Aravis

Durée : 3 heures 30 aller/retour

Dénivelé : 650 m

Difficulté : moyenne

Accès : à partir de Cluses, on suit la direction du Reposoir et du col de la Colombière (1613 m) sur la D4. À partir de la Clusaz, on prend la direction du Grand-Bornand puis du Chinaillon. 

haute savoie lac

En bref : le chemin balisé commence à gauche du chalet-restaurant du col de la Colombière, pour se poursuivre vers la droite. En quelques virages, le sentier atteint le chalet de la Colombière, où le chemin se raidit et devient plus escarpé. Le relief s’adoucit ensuite jusqu’au lac de Peyre, niché dans un creux. De là, le col de Balafrasse est bien visible, et se gravit par un sentier beaucoup plus raide. Le retour s’effectue par le même itinéraire.

Cette randonnée très prisée des familles est d’autant plus agréable qu’elle permet d’y croiser des bouquetins peu farouches, habitués aux marcheurs. On peut aussi y rencontrer quelques marmottes au milieu de ce cadre enchanteur.

marmotte randonnée alpes

A la découverte des Alpes avec French Adventurer

Vous avez envie de découvrir ou redécouvrir les Alpes ? Anthony Verlaine, explorateur et aventurier, nous emmène avec lui et nous raconte ses plus belles anecdotes ! Son spot préféré, son plus beau cliché ou encore sa plus grosse galère… Embarquez avec lui au cœur des Alpes !

Si vous deviez retenir 5 randonnées, lesquelles nous conseilleriez-vous de découvrir ?

Last modified: March 22, 2021

Donnez-nous votre avis en commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.