Top 10 des plus belles randonnées de Corse

Bouger, Randonnée

corse

Montagne dans la mer Méditerranée, avec une altitude moyenne de 560 m, la Corse est une destination rêvée pour les randonneurs. Du nord au sud, les vallées accidentées et les zones côtières ont beaucoup à offrir. Préparez vos chaussures de randonnée, prenez vos bâtons de marche et en avant pour un tour de l’île de beauté en 10 balades emblématiques.

La plage de l’Ostriconi, près de l’Île-Rousse

Durée : 20 min

Accès : à L’Île-Rousse, prenez la Route Territoriale 30 en direction de Corte/Bastia. A environ 15 km, suivez la direction du camping de l’Ostriconi. Après un peu plus 1 km de la bifurcation vers le camping de l’Ostriconi, garez-vous sur le parking du restaurant Les Jardins de l’Ostriconi, à gauche de la route.

ile rousse

En bref : aux portes du célèbre désert des Agriates et son littoral paradisiaque, la plage de l’Ostriconi est une des plus belles plages corses. Située à l’embouchure de la rivière du même nom, elle se trouve au cœur d’un paysage resté sauvage. Accessible uniquement à pied par un sentier partant de l’ancienne route principale, elle offre un panorama époustouflant : 800 m de sable fin et des dunes blanches où même les vaches aiment se prélasser. Au bout de la plage, le sentier des douaniers  relie Saint-Florent par les magnifiques plages de Ghignu et de Saleccia.

Le sentier des douaniers au Cap Corse

Niveau de difficulté : facile

Durée : 3h30

Accès : de Bastia, empruntez la D80 qui longe la côte est du Cap Corse jusqu’à Macinaggio. Parmi les trois parkings dont dispose la marina, celui situé le plus au nord est le plus proche du point de départ.

En bref : c’est l’un des plus célèbres sentiers de randonnée du littoral corse. Reliant les villes de Macinaggio, Barcaggio, Tollare et Centuri, il permet de parcourir la pointe nord du Cap Corse. Comptez alors 8 h pour parcourir une distance totale de 26 km Avec des enfants, arrêtez la balade à la tour génoise de Santa Maria et sa chapelle avant de faire demi-tour. Cette partie du sentier des douaniers permet d’admirer, entre autres, une vue dégagée sur la baie, les ruines d’un moulin à vent ou encore un vieux canon. Un chemin très agréable mène jusqu’à la plage de Tamarone où l’on peut se restaurer. Une seconde plage, la Plage des îles, donne sur les trois îles de Finocchiarola, dont la plus grande abrite une tour génoise.

cap corse

Le phare de la Revellata, près de Calvi

Niveau de difficulté : facile

Durée : 2h30 aller-retour

Accès : de Calvi, prenez la route côtière D81b en direction de Galéria/Porto. Environ 2 km après la sortie du village, la D81b continue vers la droite, au niveau de la bifurcation qui monte jusqu’à Notre-Dame de la Serra. Le parking est à droite, après le carrefour.

piana

En bref : du haut du phare situé sur la péninsule de la Revellata, à l’ouest de Calvi, la vue sur la citadelle est magnifique. Derrière elle s’élève le Monte Grossu et les plus hauts sommets de Corse. Le sentier étant majoritairement balisé en bleu, il y a peu de risque de se tromper. En chemin, un sentier descend vers la petite plage de l’Alga qui accueille un petit restaurant. Plus loin sur l’itinéraire, la vue sur les eaux cristallines au-dessus de la baie est splendide. De nombreux jardins en terrasse et des bergeries en ruine témoignent du passé agricole de la péninsule. Du phare, le retour s’effectue par le sentier situé du côté est de la péninsule, menant à quelques petites plages.

Belvédère de Cervione, sur la côte orientale

Niveau de difficulté : facile

Durée : 3h aller-retour

Accès : rejoignez le village de Cervione sur la D71, puis garez-vous en bordure de la route principale. Le circuit commence sur une petite place à côté du bureau de poste et d’un buste de Pascal Paoli.

En bref : à partir de la cathédrale, une petite route passe devant la mairie et le musée. À voir, le moulin à huile en ruine situé en contrebas. La route forme une fourche. En suivant le panneau indiquant l’église Scupiccia, le chemin se poursuit jusqu’à un cairn, puis on arrive à une petite forêt ombragée jusqu’à un point de vue doté d’une croix. Du belvédère de Cervione, on peut profiter d’une belle vue sur le village de Cervione, la côte orientale en contrebas et les îles d’Elbe, à gauche, et de Montecristo, à droite.

Capo Rosso, près de Piana

Niveau de difficulté : moyen

Durée : 3h30
Accès : de Piana, prenez la D824 en direction de la plage d’Arone et de la baie de Ficajola. Au bout de 6 km, garez votre voiture sur le parking. Un snack-bar ouvert en saison permet de se rafraîchir après la randonnée. Le sentier bordé de murets en pierres commence au panneau du Capu Russu.

capo rosso

En bref : à proximité de Piana sur la côte ouest de la Corse, cette randonnée bien balisée permet d’atteindre la tour génoise de Turghiu à l’extrémité du cap. La première partie du chemin est assez facile et offre de nombreux points de vue sur le golfe de Porto. La montée vers la tour se fait par le versant sud. Le sentier devient abrupt et l’ascension délicate, mais l’arrivée à la tour génoise, dont la vue donne sur le golfe de Porto, est spectaculaire. De l’autre côté, la falaise plonge à pic.

L’Uomo di Cagna, sur les hauteurs de Sartène

Durée : 6h aller-retour

Accès : rejoignez le village de Monacia d’Aullène par la RT40 (ancienne RN196) entre Sartène et Bonifacio. Prenez ensuite soit la D150, soit la D50 jusqu’à Monacia-d’Aullène. Au centre du village, suivez la D50 jusqu’à Giannuccio. Garez-vous au niveau de la petite église. Le sentier « L’Uomo di Cagna » est indiqué par un panneau. Un balisage jaune guide les randonneurs tout au long du parcours.

En bref : reconnaissable de loin par sa silhouette de bilboquet de roches en équilibre, l’Uomo di Cagna est une montagne impressionnante. Du haut de ce sommet situé à 1217 m d’altitude, la vue s’étend sur toute la pointe sud de la Corse et, par temps clair, jusqu’en Sardaigne. Pour la fin de l’ascension, le parcours s’effectue dans un chaos de roches et il est souvent nécessaire de s’aider des mains.

Crêtes d’Ajaccio

Niveau de difficulté : facile

Durée : 4h30 aller-retour
Accès : rendez-vous place d’Austerlitz à Ajaccio. Garez-vous au parking du Casone.

ajaccio

En bref : ce parcours très pittoresque offre une vue sur tout le golfe d’Ajaccio. En chemin, on découvre de belles roches Tafoni. L’itinéraire est d’abord balisé jaune, puis bleu vers la piste de Solario. Une vue magnifique s’étend alors sur la côte et tout le golfe d’Ajaccio. Le « sentier des Crêtes Vignola » mène à l’ancienne bergerie de Finosa. Un chemin permet de monter au sommet du Cinaraggia et de passer devant des rochers Tafoni aux formes insolites de dragon ou de dinosaure.

Roccapina-Erbaju, près de Sartène

Niveau de difficulté : facile

Durée : 2h30 aller-retour

Accès : de Sartène, prenez la T40 en direction de Bonifacio. Au bout d’un peu plus de 15 km, tournez à droite à l’Auberge Coralli et empruntez la piste qui mène à la plage de Roccapina. Après 2 km sur cette piste, passez devant le portail vert de l’ancien camping de Roccapina. Gardez la gauche et suivez la route jusqu’au parking situé juste derrière la plage.

En bref : entre les plages de Roccapina et d’Erbaju s’étend une chaîne de collines où se dresse le célèbre rocher du Lion. À l’horizon, on aperçoit la Sardaigne par temps clair, tandis qu’au nord-est, on distingue l’Uomo di Cagna. Face au rocher s’élève une tour génoise. La promenade qui y conduit offre une vue magnifique sur les deux plages aux eaux cristallines et turquoises. Celle de Roccapina est une crique aux eaux calmes, où l’on peut pratiquer le snorkeling, alors que la mer est souvent agitée sur plage d’Erbaju, exposée au vent. Longue de 2 km, la plage d’Erbaju est l’une des plus belles et des plus isolées de Corse. A l’extrémité nord s’étend le luxueux domaine privé de Murtoli

Trou de la Bombe, dans le massif des Aiguilles de Bavella

Niveau de difficulté : facile

Durée : 2h aller-retour

Accès : en partant de Solenzara ou de Zonza, prenez la D268 jusqu’au col de Bavella. Le sentier commence tout à l’est du parking, après être passé devant la chapelle de la Sainte- Vierge

sainte vierge bavella

En bref : le trou de la Bombe est un grand trou dans la roche non loin du célèbre col de Bavella. Le chemin qui s’élève doucement est parcouru de centaines de racines. Une pinède permet de cheminer à l’ombre, en suivant un balisage visible de loin. Au bout d’une vingtaine de minutes, on atteint la colline, un endroit dégagé sur un terrain rocheux. On peut profiter d’une vue grandiose sur la forme arrondie du trou de la Bombe et les roches dentelées à côté, à cet endroit baptisé la Dame-Jeanne. Le chemin se poursuit, traversant des zones rocailleuses, montant un peu abruptement puis redescendant. C’est seulement au bout de la randonnée qu’on peut admirer le Trou de la Bombe. Pour les téméraires qui escaladent les derniers mètres et grimpent jusqu’au rocher, la vue vaut le détour, mais prudence ! De l’autre côté, le ravin est extrêmement profond.

Campomoro – Cala d’Aguglia, près de Propriano

Niveau de difficulté : facile

Durée : 5h aller-retour

Accès : en voiture, rendez-vous à Propriano en direction de Campomoro et suivez la D121 jusqu’au bout (environ 16 km). Le stationnement étant difficile à Campomoro, malgré les trois grands parkings du village, il est conseillé de se garer sur le bas-côté de la route dans le premier parking avant le village et de continuer le chemin à pied.

En bref : après les dernières maisons, passez la « porte » de Calanova et suivez le chemin vers la tour génoise à droite, balisé par de petits écussons informatifs rouillés au sol. Après la tour génoise, l’itinéraire se poursuit vers la Cala Genovese. Les tafoni, rochers insolites au bord de la mer, valent le détour. Le sentier côtier continue, toujours balisé par les petits écussons, en suivant « Conca ». En haut à gauche, la tour s’élève et à droite, la côte s’étend le long d’une mer bleu turquoise. En longeant la côte à droite, on atteint de gros rochers. Le paysage est spectaculaire, ponctué parfois d’une prairie. Plus loin, de la baie de Caneseddu, on rejoint enfin la Cala d’Aguglia.

Et si vous voulez en savoir plus sur la Corse, découvrez nos articles10 lieux magnifiques à découvrir en Corse” ou encore “3 délicieuses recettes corses“.

Quelle randonnée avez-vous envie de faire ? 

Last modified: July 28, 2022

Donnez-nous votre avis en commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.


GERER VOS PREFERENCES

continuer sans accepter

Chez Atlasformen, nous utilisons les cookies ou autres traceurs pour garantir la sécurité de notre site et sa fiabilité, faciliter son utilisation, vous proposer des contenus personnalisés, des services liés aux réseaux sociaux, et des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, mais aussi mesurer la fréquentation et les performances du site afin de constamment l’améliorer. En cliquant sur «Accepter», vous consentez à l'utilisation de tous les cookies présents sur notre site web. Pour en savoir plus, cliquez ici.