S’initier au paddle

S'initier au paddle

Sport de glisse en vogue, le paddle, ou SUP pour « stand-up paddle », se pratique avec une planche et une pagaie (paddle en anglais). Choix du matériel, position à tenir et mouvements à effectuer, on vous dit tout afin que vous puissiez vous amuser rapidement et progresser en un rien de temps !

Gonflable ou rigide ?

Bien choisir son paddle

Vous privilégiez la facilité de transport et de rangement ? Avantage au paddle gonflable qui se roule comme un sac de couchage et que l’on peut aisément emporter en avion, sans surcoût. Moins fragile qu’un modèle rigide sujet aux égratignures, une planche gonflable est aussi plus durable. Un point à ne pas négliger si l’on navigue dans un environnement de galets ou de rochers par exemple. En revanche, si vous recherchez la performance, l’agilité et la vitesse, mieux vaut opter pour une planche rigide. Et pour la taille, n’hésitez pas à choisir une planche longue, elle sera aussi plus stable.

Préférez l’eau plate !

Paddle sur lac en bordure de forêt
Justin Anderson

Lorsqu’on débute, mieux vaut un endroit où l’eau est calme, comme celle d’un lac ou d’une mer tranquille. Renseignez-vous sur la météo avant de vous mettre à l’eau. Évitez ainsi les jours de grand vent, d’autant que la prise au vent est importante lorsqu’on est debout sur son paddle. Si toutefois vous deviez ramer face au vent, pensez à vous mettre à genoux sur la planche. Et si d’aventure le vent se levait très fort, vous pouvez toujours vous allonger sur la planche, en calant la pagaie sous votre corps afin d’avoir les mains libres pour ramer.

À genoux, puis debout

Faire du paddle à genou
Holly Mandarich

Il vous sera plus facile de monter sur la planche lorsque vous aurez de l’eau au niveau du bassin.
1/ Installez-vous à genoux et donnez quelques coups de pagaie de chaque côté de la planche.
2/ Levez-vous lentement, un pied à la fois et restez au milieu de la planche.
3/ Mettez vos pieds parallèles et écartez-les de la largeur de vos épaules.
4/ Gardez une légère flexion dans les genoux et centrez votre corps sur la planche.
Rappelez-vous que la meilleure façon de trouver son équilibre consiste à regarder loin devant, vers l’horizon. Ne sous-estimez pas l’effort physique exigé au niveau de vos pieds. En effet, pour rester stable, il faut garder ses appuis très longtemps. La pression exercée au niveau des mollets, des chevilles et des pieds est, à la longue, éreintante.

La pagaie n’est pas un balai

Pour tenir votre pagaie correctement, posez une main sur le dessus de la poignée et l’autre sur le manche. Si votre pagaie est asymétrique, l’angle de la pale doit être ouvert dans le sens de la marche — attention donc à ne pas tenir votre pagaie à l’envers… Afin de ramer efficacement, plongez complètement la pagaie dans l’eau et aller chercher l’entrée dans l’eau loin devant, en penchant le corps en avant. Gardez les bras bien tendus et faites levier : le bras du haut pousse, le bras du bas tire. Enfin, sortez la pale au niveau des pieds.

Apprendre à bien pagayer

Même les meilleurs chutent

Nicolas Cool

Il n’est pas impossible que vous tombiez. Aussi, accrochez toujours le leash à votre cheville. Indispensable pour votre sécurité, cet accessoire vous relie à votre planche, laquelle vous permet de flotter en toute circonstances. Si vous sentez que vous allez tomber, évitez de le faire sur la planche, vous risqueriez de vous blesser. Essayez donc de tomber le plus loin possible de la planche.

Et vous, qu’avez-vous choisi comme style de paddle ? Quels sont vos meilleurs spots pour le pratiquer ? Dites-nous tout ici !

Last modified: août 28, 2019

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.