A la découverte de l’escalade

Bouger, En France, Explorer, Featured Homepage

homme escalade

Vous recherchez un sport complet qui se pratique en salle ou en extérieur ? Un parcours de via ferrata vous a fait découvrir le frisson de la verticalité ? L’envie de grimper vous démange, mais vous ne savez pas par où commencer ? Avant de vous lancer à l’assaut des plus hautes parois, découvrez nos conseils pour débuter en escalade.

L’escalade, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un sport consistant à se déplacer le long de parois pour atteindre le sommet.  Selon les formes et les hauteurs de paroi, le niveau de difficulté varie considérablement. Les supports à escalader sont multiples (mur artificiel ou falaise naturelle) et il existe de nombreuses pratiques différentes. Ainsi un bloc de faible hauteur ne nécessite pas d’assurage particulier, ce qui n’est plus du tout le cas des petites falaises autour de 30 mètres, encore moins des grandes voies sur des parois vertigineuses de plusieurs centaines de mètres.

escalade

Comment débuter : en intérieur ou en extérieur ?

Lorsqu’on s’initie à l’escalade, l’objectif n’est pas d’atteindre le sommet dès le début, mais de surmonter peu à peu les défis. Une bonne façon de commencer est de pratiquer sur un mur d’escalade, une installation artificielle installée en intérieur ou en extérieur et équipée de prises et d’éléments pour s’assurer.

homme escalade

Une session de test permet d’apprendre les mouvements de base avec précision, à utiliser les différents points d’appui, à mettre un harnais ou encore s’attacher à la corde. Une autre possibilité est de commencer sur un bloc. Ce type d’escalade ne nécessite pas l’usage de cordes car le pratiquant reste très près du sol. L’utilisation d’un crash-pad (matelas) est néanmoins recommandé pour parer une mauvaise réception au sol. En plein air, les falaises écoles (appelées « couennes » dans le jargon) permettent aussi de découvrir l’escalade en toute sécurité le long d’une paroi de 10 à 30 mètres de hauteur.

État d’esprit du grimpeur : 4 conseils avant de se lancer

Conseil n° 1 : gardez toujours à l’esprit que les jambes sont plus fortes que les bras. Ainsi, concentrez-vous toujours sur la façon d’améliorer la friction et le placement des jambes, plutôt que d’essayer de soulever le corps avec les bras.

Conseil n° 2 :  prenez tout le temps nécessaire pour apprendre. Ne vous précipitez pas, l’important est d’avancer progressivement.

Conseil n° 3 :  observer les grimpeurs les plus expérimentés car les imiter est une bonne méthode d’apprentissage.

Conseil n° 4 :  réfléchissez avec votre corps. En escalade, le travail mental est fondamental : si la pratique permet de se dépasser physiquement, gardez en tête qu’il est fondamental de rester concentré pour prendre des décisions rapidement afin de choisir la meilleure façon de procéder. Élaborer des stratégies pour son chemin de prises, avant et pendant, bien placer ses pieds ou encore anticiper, est la clé du succès.

homme nature mer

Les 10 exercices de base pour devenir un bon grimpeur

Elle s’articule autour de 10 points :

  1. L’entraînement de l’ensemble du corps : l’escalade exige de la force dans tout le corps, nécessite de l’équilibre et des mouvements de poussée dans les fessiers. Gagner en force dans les zones clés vous aidera à progresser.
  2. L’utilisation efficace des pieds : elle aide à améliorer le contrôle durant l’ascension en sollicitant les muscles de la partie inférieure de votre corps, plus gros et plus forts que vos bras.
  3. Le maintien du centre de gravité près du mur : plus le corps est plaqué au mur, plus vous utiliserez les muscles de vos jambes, tout en évitant d’avoir à tirer trop sur vos bras. Cela facilite également le maintien de l’équilibre.
  4. Les bras tendus : les bras courbés sont synonymes de muscles fatigués. Renforcez vos poignets en effectuant des mouvements de rotation ou en utilisant les bords latéraux du mur d’escalade.
homme escalade
  1. Le travail mental : au fur et à mesure de la progression, l’escalade peut rapidement devenir un défi non seulement physique, mais aussi mental. Il s’agit d’un travail de concentration, d’équilibre des mouvements et de respiration.
  2. L’équilibre : fondamental en escalade, améliorez le vôtre en vous entraînant à marcher les talons collés au sol ou à sauter les genoux écartés.
  3. La coordination : développez la connaissance de votre corps pour progresser en escalade.
  4. Les exercices de fitball : les exercices de rotation du corps sont importants pour développer son équilibre.
  5. Les échauffements : ils doivent être la partie principale de la séance d’entraînement. On commence par augmenter un peu le rythme cardiaque par des exercices de corde à sauter, d’étirements d’épaules, du cou et des hanches pour détendre les muscles.
  6. La progression du niveau de difficulté : commencez petit à petit, par la difficulté la plus faible, cela vous aidera à travailler les muscles sans vous épuiser.

Comment s’équiper ? Le matériel de base pour l’escalade

La pratique de l’escalade nécessite rapidement un matériel conséquent, même si certains éléments peuvent être loués. Difficile néanmoins de se passer des 4 éléments suivants :

Les chaussons d’escalade sont incontournables de la panoplie du grimpeur. Ils seront le seul équipement dont vous aurez besoin pour pratiquer sur un bloc, ainsi peut-être qu’un peu de magnésie pour faciliter votre prise au niveau des mains. Lors de l’essayage, vos orteils doivent toucher le bout du chausson pour pouvoir tenir sur les petites prises de pieds.

Le baudrier est indispensable si votre pratique de l’escalade ne se limite pas qu’au bloc. Vérifiez son confort en le testant en suspension.

equipement chaussons esacalde

La corde est personnelle. Pour débuter, optez pour un modèle robuste d’un diamètre de 9,5 mm par exemple. De type dynamique, la corde d’escalade s’allonge comme un élastique pour absorber le choc en cas de chutes.

Le casque est surtout utilisé lors des sorties en falaises pour protéger le grimpeur en cas de chute mais aussi empêcher qu’il soit blessé en cas de chute de pierres ou de matériel.

Quelle tenue pour grimper ?

homme pantalon escalade

Ce qui compte en priorité lorsqu’on grimpe, c’est d’être à l’aise dans ses vêtements afin de ne pas être entravé dans ses mouvements.

Le pantalon type du grimpeur est léger, plutôt en coton et large à l’entrejambe. Pensez à retrousser le bas à la cheville. Le choix est très large, du pantalon transformable en microfibre au pantalon détente taille élastique en microcanvas, sans oublier les pantalons cargo en toile légère ou en velours fin et stretch. 

Selon vos goûts, vous pouvez aussi opter pour un collant de fitness et si la saison s’y prête, un short. Les modèles sont nombreux vous avez l’embarras du choix. Pour le haut, préférez un textile léger et confortable pour votre tee-shirt, idéalement en coton ou en microfibre pour évacuer la transpiration.

3 spots d’escalade parmi les plus réputés

La forêt de Fontainebleau est réputée dans le monde entier pour ses rochers mythiques formant de nombreux sites d’escalade. Des séances d’initiation hebdomadaires, encadrées par des professionnels, accueillent les grimpeurs novices et confirmés.

Le Verdon est également une région historique de l’escalade, qui se pratique dans ses gorges aux faces très esthétiques. L’aménagement de petites zones a permis d’y démocratiser la grimpe longtemps réservée à une élite.

gorges du verdon

Enfin, les falaises soubeyranes sur le littoral méditerranéen entre Cassis et La Ciotat, sont un domaine d’escalade aussi apprécié que spectaculaire.

Envie de découvrir d’autres d’activités en plein air à faire en France ? Retrouvez nos articles : “5 activités en Camargue” ou encore “5 activités dans le Nord“.

Et vous, avez-vous déjà fait de l’escalade ? 

Last modified: April 7, 2021

Donnez-nous votre avis en commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.