Les lieux incontournables à voir en Normandie

lieux normandie

Du Tréport au Mont-Saint-Michel, de Giverny à Cherbourg, la Normandie offre une fantastique mosaïque de paysages. Lieux chargés d’histoire, grands espaces vivifiants, découvrez notre sélection des sites les plus spectaculaires à découvrir.

Giverny

Niché dans le Vexin à l’extrême est du département de l’Eure, ce village est le deuxième lieu le plus visité en Normandie après le Mont-Saint-Michel. Si sa renommée est internationale, c’est parce que Giverny est totalement indissociable du peintre Claude Monet (1840-1926) qui y vécut 43 ans. La visite de sa maison, qui recèle entre autres une importante collection d’estampes japonaises, et la découverte des jardins, sont un émerveillement. C’est au bord du bassin aux nénuphars, creusé sur un bras de l’Epte, que le peintre impressionniste peindra sa série Les Nymphéas.

bassin nenuphar

Le Perche

Entre collines, forêts et bocages, ce joli petit coin de l’Orne, dont l’emblème est sans nul doute le fameux cheval percheron, possède plusieurs petites cités de caractère. La Perrière, Mortagne-au-Perche, Bellême… sont autant de villes et villages où il fait bon flâner. Cette terre de manoirs et belles demeures est aussi le lieu de rendez-vous de tous les amateurs de brocante et d’antiquités.

foret

Rouen

Avec ses belles maisons à pans de bois, ses ruelles pavées et ses églises gothiques, Rouen est une véritable ville-musée. Elle fut le théâtre du martyr de Jeanne d’Arc condamnée puis brûlée en 1431 place du Vieux Marché. Surnommée la « Ville aux 100 clochers », elle abrite la cathédrale Notre-Dame, une merveille de l’art gothique, qui inspira à Monet sa série des Cathédrales

La Côte d’Albâtre, du Tréport au Havre

La blancheur de ses falaises, qui s’étirent sur 130 km, forme un paysage unique au monde. Les plus renommées sont celles d’Étretat tandis que les plus hautes sont celles du Tréport.

Etretat

Les plus importantes échancrures de la côte, appelées valleuses abritent quelques ports. Parmi eux, Dieppe, dont le port de plaisance et le port de pêche se trouvent au cœur même de la ville. Typiques de l’habitat cauchois, les chaumières à colombages se retrouvent à Saint-Valery-en-Caux, Fécamp, ou encore Étretat. La forme singulière des falaises de la ville, que ce soit la Manneporte, la Courtine ou l’Aiguille, ont inspiré les plus illustres artistes, dont Monet, Delacroix, Corot ou Boudin chez les peintres, sans oublier Maurice Leblanc, le père d’Arsène Lupin, qui y situe l’intrigue de L’Aiguille creuse. Ravissante valleuse jalonnée de moulins et de maisons à colombages au beau milieu de parterres de roses, Veules-les-Roses vaut aussi le détour pour son charme romantique. Quelques kilomètres avant Honfleur, Le Havre attire les passionnés d’architecture. Son centre-ville, meurtri par la Seconde guerre mondiale, est le premier site reconstruit inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Sa conception est due à Auguste Perret, architecte majeur du XXe siècle considéré comme le poète du béton.

Découvrez en vidéo Adèle et Jocely qui nous emmènent en balade sur les falaises d’Etretat !

Honfleur, perle de la Côte de Grâce

Entre la Côte d’Albâtre à l’est et la Côte Fleurie à l’ouest, la Côte de Grâce s’étend de Trouville-sur-Mer à Honfleur. La petite ville portuaire est prisée pour ses maisons aux façades recouvertes d’ardoises qui entourent son vieux bassin, surnom du port situé au centre de la ville. Ses vues pittoresques ont été immortalisées par de nombreux peintres impressionnistes. À ne pas manquer : l’église Sainte-Catherine, qui possède la particularité, très rare en France, d’être construite essentiellement en bois. Bâtie sur le modèle d’une halle de marché, où ont été utilisés des éléments servant à la construction navale, sa nef a l’aspect d’une coque de bateau renversée.

La Côte Fleurie

Surnommée ainsi en référence à la campagne riante et fleurie de son arrière-pays, avec notamment les pommiers en fleur, cette bande de littoral regroupe 33 communes.

Associée aux bains de mer et aux peintres qui la fréquentent dès le XIXe siècle, Trouville-sur-Mer est une des principales stations balnéaires de Normandie, comme sa rivale historique Deauville. Avec son casino, ses palaces, ses villas classées, ses champs de courses, ses ports de plaisance, Deauville est considérée comme l’une des villes les plus prestigieuses de France.

La promenade de la plage, caractérisée par ses « Planches » qui forment une terrasse en bois de 656 m de long, et ses « Bains pompéiens », accueillent jusqu’à 20 000 visiteurs par jour les week-ends et l’été. À peine plus loin, Houlgate est réputée pour son architecture balnéaire typique de la Belle Époque. La colonne Guillaume se dresse à l’endroit même d’où Guillaume le Conquérant donna en 1066 le signal du départ de la flotte pour la conquête de l’Angleterre. L’importante station balnéaire de Cabourg a connu ses heures de gloire durant la Belle Époque et l’entre-deux-guerres, la ville ayant été un lieu de rendez-vous de la grande bourgeoisie européenne, principalement française, anglaise, belge, suisse et russe. Son Grand Hôtel est associé à l’écrivain Marcel Proust qui aimait y séjourner. Les grandes artères de la ville, l’avenue de la Mer par exemple, mais aussi les plus petites ruelles, abritent de somptueuses demeures.

Le Cotentin

À Cherbourg, la Grande Rade imaginée par Vauban, est un véritable rempart de 4 km jeté en mer, sans attache avec la côte. Les massives et défensives constructions portuaires vous surprennent. Elles s’étalent en un vaste demi-cercle sur près de 9 km dont 3700 m pour la seule grande digue du large.

la hague

Offrant des paysages remarquables et sauvages, la région de la Hague a gardé, pour l’essentiel, ses villages et son habitat traditionnel. Lande solitaire dévastée par les coups de tabac de la mer, le cap de la Hague dégage une force magnétique inouïe. Les plus vieilles roches de France y affleurent. Sur la côte ouest du Cotentin, la baie d’Écalgrain prend des airs d’Irlande avec ses collines de landes à bruyère qui se jettent dans la Manche entre les falaises de gneiss. Situé à l’extrémité méridionale du cap de la Hague, le nez de Jobourg est un promontoire rocheux de gneiss icartiens. Vieille de 2 milliards d’années, (Précambrien), cette zone géologique est la plus ancienne du Cotentin. Ce cap est connu pour son panorama, pour ses falaises culminant à 128 m (parmi les plus hautes d’Europe), ses grottes et sa faune qu’on rencontre en arpentant le chemin des douaniers. Il accueille une réserve ornithologique peuplée de cormorans huppés, de fulmars, de goélands argentés ou encore de grands corbeaux.

Station balnéaire très appréciée depuis le XIXe siècle, Granville, « la cité corsaire », est aujourd’hui le premier port coquillier de France. À l’abri des remparts, la vieille ville abrite de magnifiques hôtels particuliers. À moins d’une heure de Granville, l’archipel Chausey et ses plages de sable blanc, dévoile des paysages paradisiaques.

La baie du Mont-Saint-Michel

Dominée par l’îlot rocheux consacré à l’archange saint Michel, la baie s’étend sur 500 km2. En son milieu, le rocher de Tombelaine est accessible à marée basse. Classé réserve ornithologique depuis 1985, cette zone granitique est la 3e colonie insulaire de reproduction pour les oiseaux marins en Normandie. Traverser les 7 km de la baie du Mont-Saint-Michel à pied est possible lors des grandes marées basses. La présence d’un guide est cependant indispensable car les dangers sont nombreux et bien réels (météo, marées, trous d’eau, sables mouvants…).

Site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le Mont-Saint-Michel danse à l’horizon au-dessus des prés-salés. Il abrite un village médiéval cerné de remparts  depuis la guerre de Cent Ans, faisant du rocher une forteresse imprenable. Un chemin de ronde fait communiquer entre elles les sept tours de la citadelle. Surnommée la Merveille de l’Occident, l’abbaye surplombe le village. Ce chef-d’œuvre de l’architecture médiévale témoigne du savoir-faire des bâtisseurs du XIIIe siècle qui ont su construire deux corps de bâtiments de trois étages sur ce rocher granitique.

Découvrez d’autres articles sur les recettes typiques de la Normandie et les activités à pratiquer dans cette superbe région

Quel lieu avez-vous envie de visiter ? 

Last modified: May 12, 2022

Donnez-nous votre avis en commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.


GERER VOS PREFERENCES

continuer sans accepter

Chez Atlasformen, nous utilisons les cookies ou autres traceurs pour garantir la sécurité de notre site et sa fiabilité, faciliter son utilisation, vous proposer des contenus personnalisés, des services liés aux réseaux sociaux, et des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, mais aussi mesurer la fréquentation et les performances du site afin de constamment l’améliorer. En cliquant sur «Accepter», vous consentez à l'utilisation de tous les cookies présents sur notre site web. Pour en savoir plus, cliquez ici.