Quel sac de randonnée choisir et comment l’organiser ?

Bouger, Randonnée

Choisir son sac de randonnée

Que vous vous promeniez 2 ou 3 heures sur des sentiers de randonnée faciles et bien balisés ou que vous partiez pour une randonnée en montagne d’une journée ou de plusieurs jours… vous aurez besoin d’un sac à dos pour marcher les mains libres ! Mais quel sac à dos choisir ? Et comment le ranger de façon optimale ? Découvrez nos astuces indispensables.

Comment choisir son sac à dos de randonnée ?

Avant toute chose, un bon sac à dos de randonnée doit être relativement léger et solide !

Le bon format, la bonne contenance !

En matière de sac à dos, on ne parle pas généralement de format mais de capacité de charge exprimée en litres.

Pour une randonnée de quelques heures à une journée : misez sur un sac à dos randonnée de 20 L à 40 L. Si vous ne randonnez qu’en été une capacité de 20 ou 30 litres suffira. Si vous marchez aussi en hiver, ce sera peut-être juste car vous devrez glisser dans votre sac des vêtements de randonnée plus chauds, tels que des polaires, plus volumineux.

Pour une randonnée pédestre de plusieurs jours : orientez-vous plutôt vers un sac de randonnée de 50 L minimum, voire un sac de randonnée de 60 L à 70 L si vous bivouaquez.

Votre sac à dos doit être assez spacieux pour ranger tout votre équipement de randonnée, mais attention à ne pas choisir un modèle surdimensionné par rapport à vos besoins ou à vos capacités physiques. Vous auriez tendance à le remplir plus qu’il ne faut et auriez peut-être bien du mal à le porter ensuite. Et oui, comme rappelé à la fin de cet article, il y a un poids limite à ne pas dépasser ; une randonneuse femme de 60 kg ne pourra pas porter un sac à dos aussi lourd qu’un homme de 80 kg !

Des bretelles et des sangles bien rembourrées

Pour votre confort, choisissez un sac à dos doté de bretelles bien rembourrées. Vérifiez qu’il est également doté d’une sangle pectorale, qui participe à la stabilisation du sac à dos, et d’une sangle abdominale, qui permet de reporter jusqu’à 70% du poids du sac à dos sur les hanches… ce qui est essentiel pour ménager vos épaules ! Enfin, le dos doit être bien rembourré et ventilé pour autoriser l’évacuation de la transpiration.

Des espaces de rangement bien pensés !

Poches extérieures latérales ou ventrales, compartiments ou poches à l’intérieur… chaque modèle est différent ! A vous de choisir, en fonction de vos besoins personnels, celui qui vous semble le mieux adapté à votre usage. A noter : aujourd’hui beaucoup de sacs à dos de randonnée – femme ou homme – sont équipés de poches à eau qui permettent de s’hydrater très régulièrement sans avoir à ouvrir son sac à chaque fois. D’autres sont équipés aussi d’un système pour accrocher des bâtons de marche.

Comment organiser son sac de randonnée ?

Suivez les 4 principes de base à respecter :

1/ Bien répartir les charges pour votre confort et votre sécurité

La charge de votre sac à dos – et donc les poids les plus lourds – doit reposer prioritairement sur le bassin et non sur les épaules. De plus, le centre de gravité du sac doit être au plus près du corps. Les choses les plus lourdes sont à positionner près du dos, les plus légères vers l’extérieur… ceci, pour ne pas être « tiré » vers l’arrière. Outre l’équilibre des charges, vérifiez qu’aucun matériel de randonnée ne fasse des bosses pointant dans le dos. Cela deviendrait vite inconfortable voire douloureux.

2/ Organiser son sac à dos de randonnée de façon fonctionnelle

Ranger son sac de randonnée

Outre la répartition des charges, il est important de penser aussi au côté pratique. Ce dont vous risquez d’avoir besoin souvent ou rapidement doit rester facilement accessible. Ainsi, vous placerez dans les poches extérieures ou en haut du sac, votre carte, votre boussole ou votre GPS de randonnée, votre crème solaire, votre gourde, vos barres énergétiques et vos vêtements de randonnée 2e ou 3e couche… alors que votre réchaud, votre sac de couchage ou vos vêtements de rechange pourront rester au fond.

3/ Bien protéger de l’eau certains effets personnels

Un sac à dos n’est jamais totalement étanche. En cas de grosses averses, mieux vaut avoir pris en amont quelques mesures de sécurité. Il est plus prudent de glisser vos papiers, votre argent ou autres objets précieux craignant l’eau dans un sac plastique zippé. Vous pouvez aussi ranger vos vêtements de rechange dans un sac séparé. Autre astuce souvent utilisée : doubler l’intérieur de son sac à dos de randonnée d’un grand sac poubelle robuste. Enfin, bien sûr, il existe aussi des housses de protection extérieure imperméables.

4/ Un poids limite à ne pas dépasser !

Dans l’idéal, un sac à dos ne doit pas dépasser 20 % du poids de son porteur. Ainsi le sac de randonnée d’une femme pesant 60 kilos ne devrait pas être supérieur à 12 kilos. Celui d’un homme de 80 kg devrait être limité à 16 kilos. Bien sûr, on peut aller jusqu’à 30% de son poids mais ce n’est pas l’idéal. On accroît les risques de chutes ou d’entorses sur les terrains accidentés mais aussi, à court, moyen ou long terme les risques de tendinites, d’usure des cartilages ou des disques intervertébraux.

Alors, surtout, résistez à la tentation d’ajouter, à la dernière minute, de petites choses même légères mais non nécessaires. Soupesé quelques instants chez vous, votre sac à dos vous semblera tout à fait « portable » … mais au bout de 2 ou 3 heures de marche, vous ne penserez plus tout à fait pareil.

Et vous, quels sont vos conseils pratiques pour bien organiser votre sac à dos de randonnée ?

Last modified: juillet 11, 2019

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.