Marche nordique, mode d’emploi

Bouger, Featured Homepage, Randonnée

Marche nordique

Originaire de Finlande, la marche nordique ne demande aucune compétence physique particulière. Pourtant, ce sport de plein air fait travailler 80 % des muscles du corps. Découverte d’une activité à la portée de tous et de quelques endroits où pratiquer.

La marche nordique : une technique simple

Batton de randonnée

Le principe de la marche nordique est simple : il s’agit d’accentuer le mouvement naturel des bras tout en propulsant le corps vers l’avant à l’aide des deux bâtons. Le mouvement sollicite de façon harmonieuse les muscles des bras, le buste, les épaules et le cou, ce qui soulage les jambes et les fesses. 

Lorsqu’on débute en « nordic walking », il est conseillé d’intégrer un groupe, encadré par un instructeur de marche nordique. Une bonne façon de se motiver et de se roder à la technique. Une fois qu’on est à l’aise, on peut marcher seul ou accompagné. Mais n’oubliez pas de toujours partir bien préparé physiquement avant la marche.

Quel matériel pour la marche nordique ?

Des bâtons antichocs

Le premier investissement indispensable est une paire de bâtons. Différents du matériel classique pour la marche, les bâtons de marche nordique sont composés d’un mélange variable de fibres de verre et de carbone. Plus le pourcentage de carbone est élevé (jusqu’à 100 % de la composition), plus les bâtons sont efficaces pour absorber les secousses et les chocs. En plus d’être légers, ils sont également très solides. Notez que chaque bâton est muni d’une dragonne qui permet de délester le poignet en répartissant le poids du bâton, tout en proposant une poussée complète. Pour choisir la bonne longueur, multipliez votre taille par 0,7.

Des chaussures à tige basse

Des modèles à tige basse, type trail, vous garantiront une bonne accroche, du maintien et une stabilité. Parfait pour progresser confortablement et en sécurité sur tous types de terrains. Pour plus de conseils sur le choix de vos chaussures consultez notre article: « Comment bien choisir ses chaussures de randonnée ».

Des vêtements de sport

Respirants, légers, techniques, ils vous apporteront confort et liberté de mouvement. Préférez les matières type microfibre ou bien polyester qui seront idéales pour la marche. 

Des accessoires pour faciliter la pratique

Certains accessoires sont un réel « plus » pour pratiquer la marche nordique dans de bonnes conditions : pensez aux ceintures porte-bidon, sacs d’hydratation et autres casquettes pour vous protéger du soleil… 

Où pratiquer la marche nordique ?

Un groupe fait de la marche nordique en montagne

En pleine nature ou encore en ville, la marche nordique peut se pratiquer partout !

Les débutants apprécieront les circuits d’initiation balisés, comme ceux que propose le parc naturel d’Olhain dans le Pas-de-Calais, sur 4 et 6 km. Idéal pour admirer le château d’Olhain et les collines d’Artois. Sur la côte d’Opale, le site des Deux-Caps comporte 3 parcours de difficulté croissante. Au programme : le cap Gris-Nez, le bois d’Haringzelle et la balade des dunes. En Dordogne, le parc nordique de Trélissac dispose de 5 chemins balisés, dont un parcours plat de 5 km, accessible à tous les niveaux, et des randonnées plus difficiles de plus de 15 km.

Les amoureux du lac Léman se délecteront quant à eux des 2 boucles très faciles de 3,8 km et 6,1 km aménagées à Saint-Julien-en-Genevois, à la frontière franco-suisse.

Pour les adeptes de la marche en pleine nature, certains parcours sont de véritables « musts », pour peu qu’on ne se laisse pas décourager par les difficultés liées au terrain (sable, montagne, neige…). En bord de mer, l’île de Ré offre plus de 15 km de marche nordique au départ d’Ars-en-Ré. Le circuit passe par les marais salants, la digue du Martray, la forêt de la Combe à l’Eau, avant de revenir au port.

Le parcours de la Laurence en Gironde propose ainsi 3 boucles de 26 km, 36 km ou 46 km, accessibles à partir des communes de Sallebœuf, Pompignac, Saint-Sulpice et Cameyrac.

Les pratiquants les plus aguerris apprécieront les nombreux parcours qu’offre le Vercors. D’une longueur de 7 à 25 km, avec 270 à 1350 m de dénivelé, ces parcours de randonnée se prêtent parfaitement à la marche nordique.

marche nordique en ville

Quant aux villes, elles permettent souvent de pratiquer la marche nordique dans des parcs ou le long de berges aménagées, par exemple. Traverser Paris du bois de Boulogne au bois de Vincennes permet ainsi d’allier sport et découverte de l’architecture.

Pour trouver un parcours « clé en main » adapté à votre niveau, pensez à consulter wikiloc, un site gratuit pour découvrir et partager les meilleurs lieux de pratique. 

Et vous, où aimeriez-vous faire une sortie de marche nordique entre amis ou en famille pour prendre le grand air ?

Last modified: octobre 30, 2019

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.