Cueillette d’automne en forêt

Cueillette de champignons

Quel plaisir de se promener en forêt en automne, la nature y est magnifique et les températures encore douces ! C’est le moment rêvé d’enfiler ses bottes et prendre un panier pour cueillir des champignons et ramasser des châtaignes !

Cueillette des champignons

En automne les champignons sont les stars incontestées des sous-bois. Cèpes, girolles, morilles, pieds-de-mouton… les espèces qui poussent sur le sol français promettent une belle cueillette.

La saison des champignons dépend cependant de la quantité d’eau qui est tombée. On peut s’attendre à une poussée importante si les deux semaines précédentes ont été pluvieuses. Préparez alors votre panier et vos bottes pour vous mettre en route sans tarder. Car si la météo du jour où l’heure ne comptent pas, d’autres cueilleurs risquent d’être passés avant vous si vous arrivez en fin d’après-midi… encore faut-il que vous sachiez où trouver des champignons. Car c’est toute la question lorsqu’on est novice !

Ne comptez pas sur les cueilleurs expérimentés pour vous révéler leurs coins secrets, observez plutôt la nature environnante. Pour cela, votre premier réflexe doit consister à regarder d’abord en l’air pour repérer certaines essences d’arbres, telles que les chênes, pins, hêtres, noisetiers et autres charmes. En effet, les girolles ou les cèpes vivant en symbiose avec ce type d’arbres, c’est à leur pied qu’il est conseillé de concentrer les recherches.

Une fois que vous aurez trouvé des champignons, restez vigilant et ne ramassez que les champignons que vous êtes sûrs de connaître à l’aide d’un couteau. Sinon, mieux vaut passer son chemin. Sachez qu’un seul champignon vénéneux suffit à contaminer un panier entier. En cas de doute, stockez les champignons suspects dans un contenant séparé ; vous demanderez son avis plus tard au pharmacien ou à un connaisseur.

Recette de Cêpes roties

Selon les espèces, les manières de consommer les champignons sont nombreuses… Cèpes rôtis au lard croustillant, poêlés avec de l’ail, du persil et des fines herbes, , consommés en veloutés généreux, ou en omelettes, les champignons parfument une infinité de plats pour le plus grand plaisir de nos papilles.

Ramasser des châtaignes

Panier de châtaignes

Bien présent sur tout l’Hexagone, le châtaignier fait partie des arbres feuillus les plus importants de nos forêts de France. Dans certaines régions comme l’Ardèche, la Corse ou encore le Limousin, cet arbre est si fréquent que ses fruits, riches en glucides, remplaçaient autrefois les céréales en cas de mauvaise récolte, d’où son surnom d’« arbre à pain ».

Le ramassage des châtaignes se fait en octobre, sensiblement au même moment que la cueillette des champignons. Avec leur parfum de sous-bois, elles se ramassent encore dans leurs bogues, sur l’arbre ou au sol.

Velouté de chataîgne

Pour vous régaler de châtaignes grillées, il suffit de les entailler et les enfourner à 200 °C (th. 7) pendant 20 minutes. Si vous les préférez bouillies, entaillez-les avant de les faire bouillir dans de l’eau ou du lait durant 25 minutes.

En velouté ou poêlées, les châtaignes se déclinent dans de nombreuses recettes. Elles se marient par exemple très bien aux champignons.

Et vous,  quand partez-vous à la recherche de beaux champignons et de belles chataîgnes ?

Last modified: novembre 4, 2019

    1. Bonjour Marc,
      En effet la quantité de champignons ramassés en une journée est limitée à 5 litres de champignons par famille et par jour. Vous pouvez aussi vous référer à l’article R163-5 du Code forestier pour plus d’informations.

      Nous vous souhaitons une excellente cueillette de champignons !

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.