5 destinations pour profiter de l’été indien en France

En France, Explorer

alsace-eteindien

Ciel ensoleillé, douceur des températures en journée, paysages aux couleurs chatoyantes… l’été indien, aussi appelé été de la Saint-Martin chez nous, nous invite à voyager ! Voici 5 idées de destinations pour redécouvrir certains sites de notre pays, moins fréquentés qu’en pleine période touristique.

L’Alsace

strasbourg-eteindien

Plébiscitée pour la beauté et la diversité de ses paysages, l’Alsace est une région insolite. Tout d’abord, parce que c’est la plus petite de France, avec seulement deux départements, le Bas-Rhin au nord et le Haut-Rhin au sud. Riche d’une très longue histoire, le territoire alsacien comporte de nombreuses traces de son passé, comme les maisons à colombages datant du Moyen Âge.  Les centres historiques de villes telles que Colmar ou Strasbourg en regorgent, faisant aussi le charme des villages d’Alsace les plus pittoresques. Parmi eux, Riquewihr et ses remparts, Eguisheim et ses trois donjons de grès rouge, Turckheim et son clocher aux tuiles polychromes, ou encore Neuf-Brisach dessiné par Vauban et classé au patrimoine mondial de l’Unesco… 

L’Alsace séduit aussi les amateurs de vieilles pierres car c’est la région d’Europe qui concentre le plus grand nombre de châteaux forts (plus d’une centaine), dont celui du Haut-Koenigsbourg. Dominant des forêts flamboyantes, les vallées et les plaines, ces sentinelles de pierre caractérisent les paysages alsaciens.

Impossible ou presque de séjourner en Alsace sans goûter à sa gastronomie, dont la choucroute, la flammekueche, le baeckeoffe ou encore les bretzels comptent parmi ses spécialités les plus emblématiques. Des plats réconfortants qu’on apprécie particulièrement dès les premiers frimas de l’automne.  Le tableau ne serait pas complet sans la bière, dont l’Alsace est d’ailleurs le premier producteur de France, et le domaine viticole alsacien, réputé dans le monde entier — avec, entre autres, le riesling, le gewurztraminer, le sylvaner et autre pinot noir ou gris. Passant par 73 communes, le circuit de la route des vins d’Alsace invite les voyageurs à découvrir non seulement ses vignobles, mais aussi ses paysages qui s’étendent sur 170 km et que la lumière et les couleurs de l’été indien rendent encore plus spectaculaires.

L’Ardèche

Époque des châtaignes et des feuilles qui rougissent, l’automne est une saison tout indiquée pour séjourner dans cette région authentique et préservée, située entre le Massif central et les Alpes, bordée par la vallée du Rhône. Si les gorges de l’Ardèche attirent les touristes toute l’année, elles sont particulièrement spectaculaires en automne, lorsque la nature environnante revêt ses habits de feu. La descente en canoë de la rivière permet d’observer les nombreuses espèces qui peuplent son rivage, de l’aigle de Bonelli au vautour percnoptère, en passant par le faucon pèlerin, le martin pêcheur, ou encore les chèvres sauvages.

Territoire de randonnée, l’Ardèche offre de nombreux panoramas grandioses, parmi lesquels celui qu’on découvre au sommet de la Dent de Rez : culminant à 719 m, ce promontoire de la Basse-Ardèche offre une vue imprenable sur les Cévennes, le Mont Lozère, les Alpes, les Baronnies, le Mont Ventoux et les dentelles de Montmirail

ardeche-eteindien

L’Ardèche, c’est aussi une ambiance authentique qu’on retrouve dans ses villages médiévaux baignés par la lumière douce de l’été indien. Prenez le temps de flâner dans les ruelles pavées et les places accueillantes de villages aussi pittoresques que Labeaume, Balazuc, Vogüe ou Saint-Montan… sans oublier de goûter aux spécialités locales abondantes sur les marchés de producteurs.

La route départementale 86, l’une des plus jolies de France, traverse le département en longeant des coteaux de velours gris et d’émeraude dominés çà et là par un village ou un château.

Le Beaujolais des Pierres Dorées

À 30 minutes de Lyon, le Beaujolais offre une évasion dépaysante au cœur de paysages naturels et de sites dont l’histoire remonte à plusieurs siècles. Proclamé géoparc mondial par l’Unesco, le Beaujolais se dévoile sous ses belles couleurs d’automne.

Construits en pierre dorée, une pierre de calcaire ocre emblématique du Beaujolais sud, des villages ponctuent les paysages vallonnés plantés de vignes à perte de vue. Châteaux, chapelles, murets et maisons offrent ainsi une unité de couleurs due à cette roche teintée d’oxydes de fer qui reflète à merveille la lumière. Un décor enchanteur qui vaut à cette partie du Beaujolais le surnom de Petite Toscane. 

beaujolais-eteindien

Parmi les 32 villages formant ce territoire, ne manquez le village médiéval de Ternand : bâti sur un promontoire rocheux, il est entièrement classé monument historique. En empruntant son chemin de ronde, on y découvre les vestiges de son château et de son donjon du XXe siècle, son église et sa crypte du XVe siècle. Du haut du village, la vue panoramique donne sur les monts du Beaujolais et la vallée de l’Arzegues

Porte d’entrée sud de la route des vins du Beaujolais, les paysages des Pierres Dorées dévoilent des panoramas exceptionnels d’un village à un autre. Des petites cités de caractère comme Châtillon, Charnay ou Azergues méritent elles aussi le détour.

La Corse

En automne, le climat méditerranéen de Corse rend l’île de beauté particulièrement agréable : son niveau d’ensoleillement et ses températures douces permettent de profiter d’une mer qui conserve sa chaleur estivale, généralement comprise entre 19°C et 22°C.  Loin de la foule de la haute-saison, cette « montagne dans la mer » dont le Parc naturel régional couvre un tiers du territoire, dévoile son potentiel grandeur nature. L’automne est la saison idéale pour y pratiquer de nombreuses activités : courses sur route ou trails, randonnées à cheval, en VTT, vélo de route ou VAE, escalade, vols libres, sports de neige, yoga, sports en rivière… 

Les amateurs de randonnée ne sont pas en reste : avec 120 sommets de plus de 2000 m. d’altitude, la Corse est la plus montagneuse des trois grandes îles de Méditerranée Avec 1000 km de côtes, le littoral corse est un vaste terrain de jeu pour la baignade et la pratique de sports nautiques tels que la planche à voile, le kitesurf, le stand-up paddle ou encore le kayak de mer… les fonds marins bien préservés sont un paradis pour le snorkeling ou la plongée sous-marine.

Partout sur l’île, les villes, villages et cités de caractère où il fait bon séjourner sont légion :  Ajaccio, capitale de la Corse et ville natale de Napoléon, gaie et lumineuse ; la jolie station balnéaire de Porticcio ; Sartène et son âme si corse ; l’ancienne citadelle génoise de Porto-Vecchio ; la superbe cité de Bonifacio, à flanc de falaises ; Corte, gardienne de l’histoire corse… et tant d’autres !

L’Île-de-France

Concentrant la plus forte population de l’Hexagone, la région d’Île-de-France regorge de trésors culturels, historiques, mais aussi naturels uniques. Les 50 forêts domaniales qui couvrent 72 500 ha de forêt, abritent 148 sites culturels, dont certains sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco, comme les châteaux de Fontainebleau et de Versailles.

Deux poumons verts entourent ainsi Paris : à l’ouest, on compte plus de 33 000 ha de forêts domaniales, avec notamment celles de Rambouillet, Saint-Germain-en-Laye ou encore Montmorency. À l’est, plus de 50 000 ha de forêts sont répartis parmi le massif de Fontainebleau, les forêts de Sénart, Villefermoy ou Armainvilliers. En automne, la végétation qui devient flamboyante est réellement spectaculaire. Tous ces sites abritent une biodiversité insoupçonnée : blaireaux, chevreuils, cerfs élaphes, pics cendrés, chouettes hulottes, pipistrelles de Kuhl, papillons machaons… Près de 60 % des forêts franciliennes sont d’ailleurs classées Natura 2000.

Délestée en automne de la pression touristique, la capitale n’en finit pas de dévoiler ses charmes. À quelques kilomètres, d’innombrables destinations sont accessibles en transports en commun. De Vincennes à Versailles, en passant par Saint-Germain-en-Laye, Vaux-le-Vicomte, Sceaux ou Fontainebleau, les amateurs de châteaux seront comblés, les 8 départements autour de Paris en concentrent plusieurs centaines ! Les lieux associés à des artistes sont pléthores : Auvers-sur-Oise, peint par Vincent van Gogh et qui abrite aussi sa tombe ; le village d’artistes de Barbizon ; les étangs de Corot à Ville-d’Avray ; Vétheuil, associé à Claude Monet ; Milly-la-Forêt, où l’on peut voir la maison de Jean Cocteau… Dans un autre registre, la manufacture de Sèvres, construite par Madame de Pompadour, conserve des céramiques du monde entier. Dans le prolongement du site, le domaine de Saint-Cloud, qui s’étend sur plus de 400 ha, permet d’admirer un « Jardin remarquable » composé par le très célèbre paysagiste André Le Nôtre.

Découvrez d’autres articles spécial automne comme “Les forêts flamboyantes de l’été indien ou encore “5 choses étonnantes à savoir sur la forêt“.

 Et vous, quels endroits nous conseillez-vous en automne ?

Last modified: November 3, 2022

Donnez-nous votre avis en commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.


    1. Bonjour Jean-François, merci de l’enthousiasme que vous portez à Atlas For Men ! Nous ne manquerons pas d’y réfléchir 😉 Bonnne journée à vous, l’équipe AFM

    1. Bonjour Annie, merci pour votre retour ! Nous sommes heureux de voir que nos propositions plaisent 🙂 bonne journée, l’équipe AFM

GERER VOS PREFERENCES

continuer sans accepter

Chez Atlasformen, nous utilisons les cookies ou autres traceurs pour garantir la sécurité de notre site et sa fiabilité, faciliter son utilisation, vous proposer des contenus personnalisés, des services liés aux réseaux sociaux, et des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, mais aussi mesurer la fréquentation et les performances du site afin de constamment l’améliorer. En cliquant sur «Accepter», vous consentez à l'utilisation de tous les cookies présents sur notre site web. Pour en savoir plus, cliquez ici.