Top 5 des itinéraires au bord de l’eau en France

En France, Explorer

Fleuves France

Notre pays est traversé de milliers de cours d’eau, de simples ruisseaux aux plus grands fleuves, en passant par des rivières et des canaux. Cette extrême diversité abrite des paysages naturels, un patrimoine historique et culturel et une vie sauvage différente d’une région à l’autre. Explorez 5 de ces cours d’eau et découvrez ce qui fait le charme de leur environnement.

Le canal du Midi (canal)

Longueur : environ 240 km

Parcours : de Toulouse (Haute-Garonne), au niveau du port de l’Embouchure, à Marseillan et l’étang de Thau (Hérault)

En bref : inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le canal du Midi est une prouesse d’ingénierie construit par Pierre-Paul Riquet sous le règne de Louis XIV (17e s.). Composé de plusieurs tronçons, il relie la Garonne à la mer Méditerranée. Autrefois utilisé pour le transport de marchandises, le canal du Midi est aujourd’hui reconverti au tourisme fluvial. Le parcours du canal du Midi est jalonné d’écluses, de ponts-canaux, d’aqueducs et de tunnels, chacun témoignant de l’ingéniosité de sa construction. En traversant des régions viticoles, des villes historiques et des paysages variés, le canal du Midi offre une aventure riche en découvertes culturelles et naturelles.

Le canal du midi

Points d’intérêt

  • Les platanes centenaires longent les berges du canal du Midi sur de nombreuses sections. Leur feuillage dense fournit de l’ombre et crée un tunnel de verdure apaisant, particulièrement agréable en été.
    • Toulouse, la « Ville Rose », offre une richesse culturelle avec ses musées, ses églises et ses places animées. Son Pont-Jumeaux est le point de jonction entre les canaux du Midi, de Brienne et de Garonne.
  • Le Grand Bassin de Castelnaudary, vaste étendue d’eau au cœur de la ville, sert de port de plaisance. Ses rives bordées de cafés et de restaurants, avec les collines en toile de fond, créent un cadre idyllique.
  • Carcassonne,cité médiévale fortifiée inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.
  • Les vignobles du Minervois, aménagés en terrasses, sont particulièrement beaux au printemps et en automne, lorsque les vignes changent de couleur.
  • Le pont-canal de l’Orbiel à Trèbes, dont la vue spectaculaire mêle paysages fluviaux et collines boisées.
  • Narbonne, située sur une branche latérale du canal du Midi (le canal de la Robine), possède un riche patrimoine historique datant des époques romaine, médiévale et de la Renaissance.
  • Les neuf écluses de Fonseranes à Béziers, ouvrage majeur du canal, agencé en escalier. La vue depuis le sommet des écluses offre un panorama magnifique sur la ville et la vallée de l’Orb.
  • L’étang de Thau, à l’extrémité sud du canal, est une grande lagune côtière bordée de villages de pêcheurs et de cultures d’huîtres.

Activités de plein air

  • Randonnée et vélo : les chemins de halage, autrefois utilisés par les chevaux pour tirer les péniches, sont désormais des pistes cyclables et des sentiers de randonnée bien entretenus.
  • Navigation et croisières : louer une péniche ou participer à une croisière sur le canal permet de découvrir la région sous un autre angle, en profitant de la tranquillité de l’eau et des paysages environnants.
  • Kayak et paddle : pour les amateurs de sports nautiques, certaines sections du canal sont accessibles pour le kayak et le paddle.

La Saône (rivière, affluent du Rhône)

Longueur : 480 km

Parcours : de Vioménil dans les Vosges, où la rivière prend sa source, à Lyon, où elle se jette dans le Rhône.

En bref : le parcours de la Saône traverse une grande diversité de paysages, des montagnes des Vosges aux plaines agricoles et aux vignobles renommés de Bourgogne et du Beaujolais. Avant sa confluence avec le Doubs à Verdun-sur-le-Doubs en Saône-et-Loire, la Saône est appelée Petite Saône. En Haute-Saône, la rivière passe par des villes comme Jussey et Port-sur-Saône, où elle devient navigable. Elle traverse ensuite Gray et son port fluvial. En Bourgogne, la rivière atteint la ville d’art et d’histoire de Chalon-sur-Saône, puis Tournus. En entrant dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, la Saône passe par Mâcon, avant de traverser Villefranche-sur-Saône, au cœur du Beaujolais. La Saône termine son parcours à Lyon, où elle rejoint le Rhône. La confluence se situe au sud de la presqu’île de Lyon, un lieu emblématique avec le musée des Confluences à proximité.

La Saône (rivière, affluent du Rhône)

Points d’intérêt

  • Vesoul, dont le vieux quartier est classé Cité Patrimoine de Franche-Comté. Les colombages, les hôtels particuliers, les façades Renaissance et les cours discrètes ajoutent au charme du centre historique organisé autour de l’église Saint-Georges.
  • La réserve naturelle nationale du Sabot, à Frotey-lès-Vesoul, abrite plus de 440 plantes, parfois rares, et plus de 500 espèces de papillons nocturnes.
  • Chalon-sur-Saône, dont la cathédrale Saint-Vincent, le musée Nicéphore-Niepce (dédié à l’inventeur de la photographie) et le quai des Messageries sont des attractions majeures.
  • Tournus, dont l’abbaye Saint-Philibert est un exemple remarquable de l’architecture romane.
  • Mâcon, capitale du Mâconnais réputée pour son vin, mais aussi pour ses beaux quais, ses bâtiments colorés, et son centre historique.
  • Lyon, connue pour son riche patrimoine historique et culturel, ses traboules (passages piétons couverts), sa gastronomie et son centre-ville inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Activités de plein air

  • Randonnée sur le plateau de Cita, site préhistorique à Navenne et Échenoz-la-Méline. Le Chemin Vert (circuit balisé de 7,5 km) permet de faire le tour du plateau en 2h30 environ.
  • Pêche, aviron, voile, vélo, marche au lac de Vesoul-Vaivre, le plus grand espace touristique de la Haute-Saône.

L’Adour (fleuve)

Longueur : près de 310 km

Parcours : le fleuve prend sa source dans le massif pyrénéen du pic du Midi de Bigorre, au col du Tourmalet (Hautes-Pyrénées) et se jette dans l’océan Atlantique entre Tarnos (Landes) sur sa rive droite et Anglet (Pyrénées-Atlantiques) sur sa rive gauche.

En bref : l’Adour recouvre une grande diversité de lieux offrant une variété d’expériences, allant de la détente au bord de l’eau aux découvertes culturelles et historiques. Que ce soit pour explorer la nature préservée des Landes, profiter des plages de la côte atlantique ou découvrir le riche patrimoine du sud-ouest de la France, la région de l’Adour regorge de trésors à découvrir.

L’Adour (fleuve)

Points d’intérêt

  • Saint-Jean-Pied-de-Port est une étape incontournable sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Ville médiévale nichée au pied des Pyrénées, elle séduit par ses ruelles pavées, son patrimoine architectural et son ambiance authentique.
  • Tarbes, située dans les contreforts des Pyrénées, possède plusieurs sites remarquables, dont le jardin Massey, un magnifique parc botanique, ainsi que le musée des Hussards, qui retrace l’histoire de la ville.
  • Lourdes, mondialement connue comme lieu de pèlerinage marial.
  • Pau, ville natale du roi Henri IV, est célèbre pour son château médiéval, son centre historique, ses parcs verdoyants et ses vues panoramiques sur les Pyrénées.
  • Orthez, située au confluent de l’Adour et du Gave de Pau, est une ville chargée d’histoire. Son pont roman, son château médiéval et son église Saint-Pierre en font une étape incontournable sur la route des bastides.
  • Bayonne, située à la confluence de l’Adour et de la Nive, séduit par ses ruelles étroites, ses maisons à colombages et ses fortifications. Ne manquez pas la cathédrale Sainte-Marie et le célèbre jambon de Bayonne.
  • Capbreton et Hossegor, lieux de villégiature prisés.
  • Dax, réputée pour ses thermes et ses sources chaudes, est une destination prisée pour la détente et le bien-être. La ville organise aussi des fêtes traditionnelles comme les ferias.
  • Mont-de-Marsan, au cœur des Landes, abrite un centre historique bâti de belles maisons à colombages, autour la magnifique place Saint-Roch. La ville est connue aussi pour ses fêtes locales et sa gastronomie du terroir.
  • Barbotan-les-Thermes, nichée au cœur de la Gascogne, est une station thermale réputée.

Activités de plein air

  • Surf, notamment sur les magnifiques plages de sable fin de Capbreton et Hossegor, dont les spots de surf sont très réputés.
  • Randonnée : empruntez par exemple la partie du GR®653 qui suit le cours de l’Adour.

Le Rhin (fleuve)

Longueur : 1233 km, dont 190 km en France

Parcours : le parcours du Rhin en France se concentre principalement le long de la frontière entre la France et l’Allemagne, dans la région Grand Est, où il sert de frontière naturelle.

En bref : le Rhin entre en France au niveau de Lauterbourg, puis passe Seltz et Gambsheim, avant d’atteindre Strasbourg, capitale de la région Grand Est et siège de plusieurs institutions européennes. Le Rhin continue son parcours vers le sud, formant toujours la frontière entre la France et l’Allemagne jusqu’à la Suisse. Dernière ville française avant la frontière suisse. Huningue possède un parc fluvial et une passerelle piétonne reliant la France à l’Allemagne. Le Rhin quitte la France juste après Huningue pour entrer en Suisse à Bâle, important carrefour commercial et culturel où se rencontrent les frontières de la France, de l’Allemagne et de la Suisse.

Points d’intérêt

  • Strasbourg: la capitale alsacienne possède un riche patrimoine historique et culturel, avec sa cathédrale gothique et son quartier de la Petite France. Dégustez la cuisine alsacienne traditionnelle, dont la choucroute, le baeckeoffe et les tartes flambées. Vous pouvez retrouvez notre article pour 3 recettes typiques du Grand-Est. Le marché de Noël de Strasbourg est l’un des plus anciens et des plus grands d’Europe.
  • Neuf-Brisach, ville fortifiée par Vauban inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.
  • La Petite Camargue Alsacienne, entre les villes de Saint-Louis et de Huningue. S’étendant sur environ 904 ha, cette réserve abrite une grande diversité de plantes, dont des espèces aquatiques et des marais telles que les roseaux, les joncs et les saules.Parmi les quelque 200 espèces d’oiseaux recensées, on y trouve des espèces rares et migratrices telles que le héron cendré, la cigogne blanche, et le martin-pêcheur. Les zones humides sont un habitat important pour les grenouilles, les crapauds et les serpents. Des espèces comme le castor, le chevreuil et le sanglier peuvent être observées.
région alsacienne

En tant que zone humide protégée, la Petite Camargue Alsacienne joue un rôle crucial dans la régulation des eaux, la préservation des habitats naturels et la biodiversité. Elle fait partie d’un corridor écologique important qui permet la migration et le déplacement des espèces entre la France, la Suisse et l’Allemagne.

La région alsacienne est célèbre pour ses vins. Visitez des vignobles et des caves pour déguster des vins locaux comme le Riesling, le Gewurztraminer et le Pinot Gris.

Activités de plein air

  • Randonnée, notamment dans la Petite Camargue alsacienne (nombreux sentiers balisés) Des observatoires et des plateformes sont installés pour l’observation des oiseaux et de la faune.
  • Croisières d’une à plusieurs journées sur le Rhin, pour découvrir les paysages magnifiques, les villes historiques et les vignobles le long du fleuve. Pour une expérience plus intime, la location d’un bateau permet d’explorer le fleuve à son propre rythme.
  • Vélo, le Rhin étant longé par la véloroute EuroVelo 15.
  • Kayak, pour explorer le fleuve de plus près et profiter de l’eau calme.
  • Pêche, le Rhin abritant diverses espèces de poissons, notamment le brochet, la carpe et la perche.

La Vézère (rivière, affluent de la Dordogne)

Longueur : 211 km

Parcours : la Vézère prend sa source dans la tourbière de Longéroux sur le plateau de Millevaches à 887 m d’altitude, et se jette dans la Dordogne à Limeuil.

En bref : la portion de la Vézère classée au patrimoine mondial de l’Unesco est la vallée de la Vézère en Dordogne. Elle est célèbre pour ses sites préhistoriques exceptionnels, notamment ses grottes ornées et ses abris sous-roche, qui témoignent de la présence humaine et de l’art préhistorique dans la région depuis des millénaires.

Points d’intérêt

  • Les grottes de Lascaux abritent des peintures rupestres préhistoriques exceptionnelles, datant de plus de 17 000 ans. Bien que la grotte originale soit fermée au public pour des raisons de préservation, une reproduction fidèle, Lascaux II, permet aux visiteurs d’admirer les chefs-d’œuvre préhistoriques.
  • Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil, surnommées la « capitale de la Préhistoire », sont un lieu incontournable pour les passionnés d’archéologie. Le Musée National de Préhistoire offre une exposition fascinante sur l’évolution de l’Homme, tandis que les abris sous-roche comme l’abri de Cro-Magnon et l’abri Pataud permettent de découvrir des vestiges préhistoriques.
  • La Roque Saint-Christophe est un site troglodytique spectaculaire, composé de falaises calcaires creusées par la Vézère. Ces abris sous-roche ont été occupés par l’homme depuis le Paléolithique jusqu’au Moyen Âge. Aujourd’hui, le site offre une visite immersive de la vie troglodytique avec des reconstitutions et des panoramas époustouflants.
  • La grotte de Font-de-Gaume est l’une des rares grottes ornées encore ouvertes au public où vous pourrez admirer des peintures rupestres polychromes datant du Magdalénien, il y a environ 14 000 ans. Les représentations d’animaux préhistoriques sont d’une grande beauté et témoignent du talent artistique de nos ancêtres.
  • La grotte du Grand Roc est réputée pour ses formations géologiques spectaculaires, notamment ses concrétions et ses stalactites, qui ornent les parois de la grotte. Une visite guidée vous permettra d’explorer ce monde souterrain fascinant et d’admirer ses merveilles naturelles.
  • Le château de Losse, qui surplombe la Vézère, est un château Renaissance entouré de jardins à la française et de douves. La visite du château vous plonge dans l’histoire de la région, avec ses salles richement décorées et ses collections d’objets d’art.
  • Le château de Commarque est un site médiéval remarquable, perché sur un éperon rocheux au-dessus de la Vézère. Partiellement en ruines, le château offre une vue imprenable sur la vallée et constitue un témoignage fascinant de l’architecture médiévale.
  • Saint-Léon-sur-Vézère, classé parmi les « Plus Beaux Villages de France », est un village médiéval aux ruelles pavées. Ses maisons en pierre et son église romane offrent une immersion dans le charme authentique du Périgord.

Activités de plein air

  • Vélo, sur la Véloroute de la Vézère, un parcours cyclable balisé le long de la rivière.
  • Pêche, notamment truite, perche et brochet.
  • Escalade : Le Conquil, près de Saint-Léon-sur-Vézère, est un site d’escalade bien connu, proposant plusieurs voies de différents niveaux de difficulté. Autres sites d’escalade à Montignac, aux Eyzies-de-Tayac et dans les gorges de l’Auvézère.

Quels autres fleuves en France connaissez-vous ?

Last modified: June 3, 2024

Donnez-nous votre avis en commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.


GERER VOS PREFERENCES

continuer sans accepter

Chez Atlasformen, nous utilisons les cookies ou autres traceurs pour garantir la sécurité de notre site et sa fiabilité, faciliter son utilisation, vous proposer des contenus personnalisés, des services liés aux réseaux sociaux, et des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, mais aussi mesurer la fréquentation et les performances du site afin de constamment l’améliorer. En cliquant sur «Accepter», vous consentez à l'utilisation de tous les cookies présents sur notre site web. Pour en savoir plus, cliquez ici.