Top 5 des plus beaux villages des Pyrénées

En France, Explorer

Villages Pyrénées

Côté français, la chaîne des Pyrénées regroupe 5 départements. D’ouest en est, elle est ainsi constituée des Pyrénées Atlantiques, des Hautes-Pyrénées, de la Haute-Garonne, de l’Ariège, enfin des Pyrénées-Orientales. Chacun abrite une nature et des sites grandioses, mais aussi des cités de caractère qui méritent le détour. Découvrez notre sélection des 5 plus beaux villages de la région et un aperçu de tout ce qui fait leur charme.

 

Saint-Jean-Pied-de-Port, dans les Pyrénées Atlantiques

Au pied du mythique col de Roncevaux, tout près de la frontière espagnole, Saint-Jean-Pied-de-Port est une ancienne place forte de Navarre et une étape majeure des Pyrénées vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Avec ses jolies maisons à colombages et ses ponts en pierre, la petite cité médiévale est à la fois le point de départ du Camino Francés et le terminus de la via Podiensis, deux des quatre chemins jacquaires français.

Saint-Jean-Pied-de-Port, dans les Pyrénées Atlantiques

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la vieille porte Saint-Jacques marque l’entrée historique des pèlerins en route vers Compostelle. Classé parmi “Les Plus Beaux Villages de France” en 2016, le village traversé par la Nive a beaucoup à offrir : Avec ses ruelles étroites et ses vieux pavés, ses volets en bois et ses heurtoirs en fer, on a l’impression que l’endroit n’a guère changé depuis le Moyen Âge.

On admire l’architecture basque typique préservée, les paysages verdoyants ouverts sur les Pyrénées et le savoir-faire des producteurs et des artisans d’art. Construite à 80 m d’altitude, la citadelle fortifiée est un exemple rare de la fortification bastionnée telle que la concevait les ingénieurs précurseurs de Vauban.

Parmi les spécialités gastronomiques, goûtez à la fameuse truite persillée, ainsi qu’aux délices de la gastronomie basque : Piperade, chipirons, lait de brebis caillé et confiture de cerise noire, vins d’Irouléguy.

Saint-Jean-Pied-de-Port, dans les Pyrénées Atlantiques

Le saviez-vous ? Saint-Jean-Pied-de-Port tient son nom de Saint-Jean-Baptiste, patron du village, et de sa position géographique au pied des cols pyrénéens, les « ports » (du latin portus signifiant « col ») menant vers l’Espagne. Quant au nom basque du village, Donibane Garazi, il fait référence à son saint patron (don voulant dire « saint » et Iban « Jean ») et à sa situation géographique, Garazi signifiant « vallée de la Cize. Les habitants de Saint-Jean-Pied-de-Port s’appellent les Saint-Jeannais.

Arreau, dans les Hautes-Pyrénées

Ancienne capitale des Quatre-Vallées, Arreau se situe sur le chemin de la vallée d’Aure, un itinéraire secondaire du pèlerinage de Compostelle. Au confluent de la Neste et du Louron, ce village montagnard situé à 700 m d’altitude possède bien des atouts, avec ses ruelles médiévales et ses maisons à colombages aux toits d’ardoise. Classé Grand Site d’Occitanie, il abrite ainsi de nombreux monuments historiques. Datant du 12e s., l’église Notre-Dame d’Arreau servait à la défense du village

Son clocher aux formes de tour carrée surplombe le monumental portail d’entrée. L’intérieur baroque abrite un magnifique retable représentant l’assomption de la Vierge, une Pietà du 16e s. et un chevet roman. Édifiée en bois au 16e s., la halle-mairie a été reconstruite en 1932 en respectant l’architecture d’origine. Avec ses faux pans de bois sur les murs extérieurs et son clocheton orné d’une horloge à 3 faces, elle se confond avec les bâtiments médiévaux.

Remarquable bâtiment gothique du 16e s., la maison des lys présente une façade à colombages ornée de nombreuses fleurs de lys sculptées par les riches propriétaires, en hommage au roi de France Louis XI

Au bord de la Neste, le château des Nestes accueille le musée des Cagots, une minorité persécutée jusqu’au 19e s., accusée de tous les maux, comme la propagation de la peste. Cet édifice militaire et hospitalier faisait office de commanderie.

Construite sur le roc au 16e s., l’imposante tour carrée du château de Ségure fut probablement bâtie à la place de l’ancien donjon datant du 12e s.

Arreau, dans les Hautes-Pyrénées (2)

En front de Neste, le bâtiment à croisillons de bois et armoiries martelées comprenait une salle d’armes au rez-de-chaussée et une salle de police au premier étage.

Événement gastronomique, la fête du gâteau à la broche d’Arreau est célébrée le 3e week-end de juillet.

Le saviez-vous ? Les habitants d’Arreau s’appellent les Aurois.

Saint-Bertrand-de-Comminges, en Haute-Garonne

Ancienne cité romaine située sur le chemin de Compostelle, ce bourg d’à peine plus de 200 âmes est classé parmi les plus beaux villages de France.

Saint-Bertrand-de-Comminges, en Haute-Garonne

Avec ses maisons à colombages de plus de 500 ans, ce village paisible ne manque pas de joyaux historiques, avec ses thermes, son forum, son théâtre et d’autres trésors architecturaux. Les Romains avaient colonisé le site, comme le montrent les fouilles dans la ville basse. Cernée de remparts et percée de trois portes, la ville haute est dominée par des constructions médiévales. De jolis ensembles de maisons aux vieux murs et aux pavés rugueux ramènent le visiteur à des temps révolus. Point fort de la visite, la cathédrale Sainte-Marie surplombe le lieu de pèlerinage.

De l’édifice roman d’origine, il reste le portail richement sculpté, la nef unique et la tour occidentale carrée. Perle de l’art romano-gothique, elle recèle un chœur avec un orgue d’angle et 66 stalles en chêne sculpté, considérées comme le fleuron de la Renaissance française. À 2 km en contrebas, la basilique Saint-Just-de-Valcabrère (12e s.), en partie constituée des vestiges de la ville antique, offre un magnifique point de vue sur la cathédrale, le village et les Pyrénées en arrière-plan. L’ensemble du site Saint-Bertrand-de-Comminges Valcabrère compte parmi les Grands Sites d’Occitanie.

Le saviez-vous ? Les habitants de Saint-Bertrand-de-Comminges s’appellent les Commingeois.

Tarascon-sur-Ariège, dans l’Ariège

L’enceinte construite au Moyen Âge pour protéger la cité témoigne de son importance en tant que carrefour commercial. Gérée par des consuls, c’est alors une des quatre villes du comté de Foix. Au 12e s., une seconde enceinte est érigée, ainsi qu’un pont permettant de traverser l’Ariège.

Tarascon-sur-Ariège, dans l’Ariège

Aujourd’hui, la petite ville dont l’emblème est sa fameuse tour du Castella, est un lieu incontournable pour qui s’intéresse à la Préhistoire. Située à l’ouest du village et accessible par la route en quelques minutes, la grotte de Niaux est l’une des plus belles grottes ornées datant du Paléolithique supérieur. La route qui y mène est assez impressionnante, avec une vue plongeante sur la vallée. L’immense porche marquant l’entrée de la grotte et qui abrite l’accueil, est tout simplement époustouflant. Connue depuis longtemps, la grotte n’est étudiée que depuis le début du 20e s., lorsqu’on prend conscience de la richesse de l’art pariétal qu’elle renferme.

Le saviez-vous ? La commune, dont les habitants s’appellent les Tarasconnais, possède un patrimoine naturel remarquable : Un site Natura 2000 (« Garonne, Ariège, Hers, Salat, Pique et Neste ») et cinq zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique.

Eus, dans les Pyrénées-Orientales

Entre la vallée du Conflent et le mont Canigou, cet ancien site défensif construit en terrasse est l’un des villages les plus ensoleillés de France, ce qui explique sa végétation luxuriante. Cette ancienne place forte a repoussé les envahisseurs français au 16e s. et l’armée espagnole au 18e s. Aujourd’hui, à la place de l’ancienne citadelle, l’imposante église Saint-Vincent se dresse fièrement au-dessus des pittoresques rues pavées et escarpées qui se découvrent à pied.

Véritable trésor caché au cœur de la Catalogne, le village offre de beaux points de vue sur la vallée, avec le Canigou au loin.

Eus

Le saviez-vous ? Le nom d’Eus (prononcer « éouce ») vient de celui du chêne vert, Elex en dialecte latin local (Ilex en latin classique). Les habitants s’appellent les Illiciens.

Et pour continuer à explorer la région des Pyrénées en profondeur, découvrez notre article sur Les lieux incontournables à voir dans les Pyrénées et notre sélection des 5 randonnées à découvrir dans les Pyrénées.

Quel village des Pyrénées avez-vous envie d’explorer ?

Last modified: February 19, 2024

Donnez-nous votre avis en commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.


  1. Je connais pas mal des villages de cette liste car j’habite les Pyrénées Atlantiques
    Je.ne connais pas Eus en Catalogne alors j’aimerais bien le découvrir

GERER VOS PREFERENCES

continuer sans accepter

Chez Atlasformen, nous utilisons les cookies ou autres traceurs pour garantir la sécurité de notre site et sa fiabilité, faciliter son utilisation, vous proposer des contenus personnalisés, des services liés aux réseaux sociaux, et des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, mais aussi mesurer la fréquentation et les performances du site afin de constamment l’améliorer. En cliquant sur «Accepter», vous consentez à l'utilisation de tous les cookies présents sur notre site web. Pour en savoir plus, cliquez ici.