Nuits étoilées : les mystères du ciel

Dans le monde, En Europe, En France, Explorer

Une nuit sous les étoiles : ce que nous apprend l’observation du ciel

Quoi de plus fascinant que de contempler le ciel par une belle nuit d’été ? Si le spectacle est merveilleux, notamment par temps clair et loin de toutes sources de pollution, il s’avère aussi très instructif lorsqu’on voyage en pleine nature. Découvrez les informations que l’on peut recueillir simplement en observant la voûte céleste…

Où et quand observer le ciel ?

La période la plus propice à l’observation du ciel est sans conteste l’été, saison durant laquelle se déroulent de nombreux festivals d’astronomie, dont les fameuses “Nuits des étoiles”. La douceur des températures et la qualité du ciel, mesurée en termes de transparence, turbulence et pollution atmosphérique, y sont généralement optimales. Prenez le temps d’admirer la Voie Lactée, dont le bulbe n’est visible qu’à partir de la mi-avril en fin de nuit, jusqu’à mi-septembre en début de nuit. Les noctambules et passionnés d’astronomie se régaleront à observer les constellations et objets célestes…
C’est en tout cas en montagne que l’on observe les plus beaux ciels — raison pour laquelle s’y trouvent de nombreux observatoires. En effet plus on s’élève, moins l’atmosphère est dense et contient de vapeur d’eau, augmentant ainsi la transparence. En bord de mer en revanche, l’humidité et les nuages côtiers diffusent de la pollution lumineuse, importante sur le littoral. À la campagne, les conditions d’observation du ciel peuvent être bonnes si vous vous tenez à l’écart d’un cours d’eau ou de massifs forestiers, qui génèrent beaucoup d’humidité, ou en dehors des fonds de vallées.

S’orienter avec la Lune

Lors de certaines activités de plein air, par exemple une randonnée itinérante sur le chemin de Stevenson à travers les Cévennes ou un séjour en bivouac, il peut s’avérer très utile de savoir s’orienter la nuit.
Lorsque la lune est haute dans le ciel, on peut appliquer la technique la plus simple et extrêmement rapide appelée la « méthode du croissant ». Elle consiste à tracer mentalement une ligne reliant les extrémités du croissant de Lune puis de prolonger cette ligne jusqu’à l’horizon. Le bas de la ligne indique approximativement le sud. Explication : lorsque le Soleil et la Lune, qui traversent le ciel dans un plan est-ouest, ne sont pas alignés, le côté lumineux de la Lune est dirigé vers le Soleil, c’est-à-dire approximativement vers l’est ou l’ouest. La ligne reliant les extrémités du croissant est perpendiculaire à cette ligne est-ouest et toute perpendiculaire à une ligne est-ouest est une ligne sud/nord. CQFD.

Comme les navigateurs d’autrefois, repérez l’étoile polaire pour trouver le nord. Comment faire ? Sachez tout d’abord que c’est la seule étoile qui nous apparaît immobile dans le ciel car se trouve est dans le prolongement de l’axe de rotation de notre planète.

Pour la repérer, cherchez la constellation de la Grande Ourse, en forme de casserole. L’écart entre les deux étoiles du bord opposé au manche de cette casserole est à reporter cinq fois vers le haut. La petite étoile que l’on remarque alors est l’étoile polaire, qui se trouve toujours à la verticale de la direction du nord.

Calculer le temps qu’il reste avant la nuit

Une nuit sous les étoiles : ce que nous apprend l’observation du ciel

Une autre astuce très utile en randonnée consiste à estimer le temps qu’il reste avant le coucher du soleil. Cette précieuse information permet d’organiser le moment où faire un feu, établir son campement, etc.

Tendez le bras et placez la main à l’horizontal, parallèle à l’horizon et touchant visuellement le soleil. Gardez la paume en direction de votre visage, puis comptez les doigts sous l’horizon sans prendre en compte le pouce. Chaque main équivaut à une heure et chaque doigt représente 15 minutes de la base du Soleil au sol. Par exemple, si vous comptez deux doigts, il vous reste une demi-heure avant la tombée de la nuit.

Et vous, aimez-vous observer le ciel et ses constellations ?

Last modified: August 21, 2020

Donnez-nous votre avis en commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.