Quel VTT choisir ?

Bouger, Vélo

Quel vttiste êtes-vous ?

Suspensions avant et arrière, rigidité, solidité et légèreté du cadre, position sur le vélo… tous ces éléments diffèrent selon les modèles de VTT. Comment choisir celui qui vous correspond le mieux ? En fait, tout dépendra de votre pratique… Pour vous aider, on fait le point sur les grands types de VTT disponibles sur le marché, sans oublier la catégorie des VTTAE (VTT à assistance électrique), en passe d’éclipser les bons vieux modèles « musculaires » !

À chaque pratique, son VTT !

Selon les marques de vélo, la liste des catégories est plus ou moins longue. Pour faire simple, voici comment les choses peuvent se résumer :

  • Si vous êtes débutant ou adepte de la balade tout-terrain, choisissez un VTT loisir. Semi-rigide (« hard trail »), c’est le genre de VTT le plus connu et le plus vendu en France ;
  • le VTT cross-country est parfait pour la compétition de cross-country, qui exige légèreté et rigidité ;
  • plus confortable, le VTT tout-suspendu facilite les heures de selle sur le terrain pour les compétiteurs ;
  • comme son nom le laisse deviner, le « all-mountain » est destiné à ceux qui roulent sur tous types de terrains, quel que soit le sens de la pente. Il allie performance, légèreté et utilisation variée ;
  • sans surprise, le VTT descente ou DH est idéal pour ceux qui ne font que descendre !
  • le type « enduro » permet quant à lui de dévaler des terrains techniques, effectuer des sauts dégagés, rouler vite et longtemps, grimper les sentiers les plus escarpés… À réserver aux adeptes de spéciales et de liaisons.

Pratique du VTT : la tendance est à l’électrique (VTTAE)

D’un usage facile et très attrayant, le vélo électrique séduit à un rythme exponentiel ! N’échappant pas à cette tendance, le VTTAE (VTT à assistance électrique) connaît lui aussi un essor fulgurant. Car les avantages du VTT électrique sont nombreux, en particulier lorsque le dénivelé positif se chiffre en centaines de mètres. Monté sur un VTTAE adapté, on peut gravir les pistes montagnardes sans emprunter les remontées mécaniques. Fini les files d’attente aux télésièges et autres téléphériques ! Résultat : la motorisation électrique permet de pédaler de bout en bout et de profiter plus pleinement des excursions. Permettant d’associer plaisir et performance, le VTTAE fait radicalement évoluer la pratique du tout-terrain. Les stations s’organisent d’ailleurs pour répondre à l’engouement des pratiquants, notamment en installant des bornes de recharge partout, comme c’est le cas à Avoriaz. Et en pleine nature, les VTTistes profitent de bornes de recharge solaires.

Quel VTTAE pour quelle pratique ?

Parmi les modèles de VTTAE, les différences sont moins marquées que pour les VTT classiques. On peut distinguer 3 grandes catégories :

  • le VTTAE cross country, aussi appelé XC ou X-Country, est conçu pour aller vite et loin sur toutes les surfaces (boue, goudron, chemin…). Il est plébiscité par les pratiquants en recherche d’une efficacité maximale au pédalage ;
  • le VTTAE descente (ou typé « downhill ») permet de descendre les pistes en montagne, les chemins à forte pente et est optimisé pour effectuer des sauts ;
  • très polyvalent, le VTTAE all mountain associe les caractéristiques du vélo de cross country et de celui de descente. On l’utilise pour aborder les grosses montées comme pour descendre les pistes en montagne.

Alors prêt à pédaler ? Quel est votre type de vélo ?

Last modified: juillet 14, 2020

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.